Vous êtes ici : Le guide de la Fonction Publique > Finance > Crédit auto fonctionnaire : conseils et simulation

Crédit auto fonctionnaire : conseils et simulation

Crédit auto fonctionnaire : conseils et simulation

Toute personne peut avoir besoin de souscrire un jour ou l’autre un crédit pour financer l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion.

Cependant, les agents de la fonction publique peuvent bénéficier d’offres de crédit auto dédiées assorties de nombreux avantages. Ces atouts s’expliquent notamment par leur stabilité d’emploi, la pérennisation de leur poste et l’assurance d’une rémunération en constante évolution, des points qui leur confèrent un profil rassurant pour les établissements financiers. Faisons le point dans ce dossier.

En quoi consiste le crédit auto pour fonctionnaire ?

Comme son nom l’indique, le crédit auto fonctionnaire est un prêt spécifique dédié uniquement à l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion et réservé aux agents de la fonction publique. Un tel emprunt peut être souscrit pour une durée minimale de trois ans et un montant maximal de 75 000 euros.

Étant associé à l’acquisition du véhicule (une voiture, une moto, un utilitaire, un camping-car, une caravane ou même une remorque), il ne peut servir à financer un autre projet. Son montant doit donc respecter scrupuleusement le prix du véhicule ou le montant dont le fonctionnaire a besoin pour financer son achat. Ainsi, l’annulation de l’une des opérations (la vente ou le crédit) permet de mettre un terme à l’autre et ainsi de ne pas engager l’agent pour éviter toute difficulté financière.

Comme pour tout prêt bancaire, le crédit auto fonctionnaire varie selon plusieurs critères. Pour un même montant emprunté, le montant des intérêts, le montant des mensualités et la durée de remboursement sont variables. Ainsi, plus la durée de l’emprunt est longue, moins les mensualités seront onéreuses, mais plus l’emprunteur devra verser d’intérêts. Il est donc essentiel de se questionner sur le juste milieu à trouver pour contracter le crédit auto fonctionnaire idéal.

Quels sont les atouts d’un crédit auto fonctionnaire ?

Le fait de souscrire un crédit auto fonctionnaire présente bien des avantages pour l’agent de la fonction publique qui en bénéficie.

  • Des mensualités fixes et stables : lorsqu’il souscrit son emprunt auto, le fonctionnaire connait le montant exact de ses mensualités, ce qui facilite la gestion de son budget et lui évite les mauvaises surprises.
  • Un taux d’intérêt attractif : la situation professionnelle stable et sécurisée des agents de la fonction publique permet de réduire les risques de non remboursement d’un emprunt. En conséquence, la stabilité de leur emploi et la progression de leur rémunération leur permettent de bénéficier d’intérêts moins élevés.
  • Une durée de remboursement fixe : là encore, la durée de remboursement du crédit est établie à l’avance et n’évolue pas. Le fonctionnaire emprunteur sait ainsi combien il devra rembourser et pendant combien de mois.
  • La possibilité d’un remboursement anticipé : toutefois, l’emprunteur peut tout à fait rembourser son crédit auto fonctionnaire de manière anticipée, notamment s’il bénéficie d’une rentrée d’argent supplémentaire. Attention néanmoins, car bien des banques appliquent des frais plus ou moins élevés dans le cadre d’une telle opération financière.
  • Un emprunt plus conséquent : dans la mesure où le crédit auto fonctionnaire est un crédit affecté à un achat précis – en l’occurrence, un véhicule –, le montant maximal de l’emprunt est supérieur à celui d’un crédit à la consommation. En conséquence, l’agent peut financer l’acquisition d’un véhicule plus coûteux en le souscrivant.
  • Une assurance couvrante : le fonctionnaire qui souscrit un crédit auto peut bénéficier d’une assurance de prêt qui couvre le risque de décès et le risque de perte d’autonomie (PTIA) pendant la durée complète de son emprunt. Son coût est bien souvent plus intéressant que dans le cadre d’un crédit classique. Pour faire davantage d’économies, l’emprunteur peut souscrire cette assurance non obligatoire auprès d’un organisme spécialisé dans ce domaine.
  • Un achat protégé : le crédit auto fonctionnaire protège l’achat dans le cadre de son projet d’acquisition. En effet, si le bien n’est pas livré, si le financement ne peut être accordé ou si le véhicule n’est pas réceptionné, il ne sera pas engagé, ce qui lui évite le risque de difficulté financière.

Où souscrire un crédit auto fonctionnaire ?

Pour souscrire un crédit auto fonctionnaire, un agent de la fonction publique dispose de plusieurs solutions. En effet, plusieurs organismes proposent ce type de produit spécifiquement conçu pour les fonctionnaires. Citons-les :

  • la banque actuelle du fonctionnaire, qui peut lui proposer un tarif préférentiel ;
  • une banque traditionnelle ;
  • une banque en ligne ;
  • un organisme spécialisé dans le crédit à la consommation ;
  • une compagnie d’assurance.

Plusieurs enseignes contribuent au financement des crédits souscrits par les fonctionnaires :

  • la Banque fédérale mutualiste (BFM) ;
  • la Caisse d’aide sociale de l’Éducation nationale (CASDEN) pour les agents relevant du ministère de l’Éducation nationale, de la culture et de la recherche ;
  • le Crédit municipal, qui accorde jusqu’à 75 000 euros pour une durée de remboursement comprise entre 12 et 120 mois ;
  • le Crédit social des fonctionnaires (CSF).

Pour trouver le meilleur crédit auto fonctionnaire pour répondre à son besoin, tout agent de la fonction publique peut également utiliser un comparateur en ligne. Il lui suffit de remplir un questionnaire pour que cet outil gratuit et sans engagement lui propose les meilleures offres du marché au regard de son projet.

Comment faire pour souscrire un crédit auto fonctionnaire ?

Vous êtes un agent de la fonction publique d’État, de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière et vous souhaitez souscrire un crédit auto fonctionnaire ? Le simulateur étant l’outil le plus adapté pour trouver l’offre de crédit la plus avantageuse du marché, nous vous proposons de découvrir les étapes qui composent cette souscription.

Voici la marche à suivre pour ce faire.

Étape n°1 : la simulation en ligne

Si vous pouvez tout à fait démarcher directement les enseignes qui proposent des crédits auto fonctionnaires ou encore faire appel à un courtier, sachez que le simulateur en ligne est l’outil idéal pour trouver chaussure à son pied. Gratuit, sans engagement ni obligation, facile à utiliser et accessible depuis n’importe quels ordinateur, smartphone ou tablette, il est rapide et efficace.

Faire une simulation en ligne via cet outil intuitif vous permet de mieux vous projeter, d’autant plus que vous pouvez renouveler l’opération autant de fois que vous le souhaitez, sans verser le moindre centime d’euro ! Il vous suffit de remplir un bref questionnaire qui lui permet de cibler votre besoin. Sous quelques secondes, vous recevez une liste d’offres qui vous permettent de mieux visualiser votre projet.

Étape n°2 : choisissez l’offre de crédit auto fonctionnaire

Vous voici face à une série d’offres de crédits auto fonctionnaires qui correspondent à vos besoins et à vos attentes. Vous pouvez les comparer à garanties égales pour sélectionner le devis le plus attractif. Pour ce faire, étudiez :

  • le taux annuel effectif global (TAEG) qui représente le vrai coût du crédit, ce qui comprend divers points (le capital, les intérêts, les frais d’assurance, les frais de dossier, etc.) ;
  • la durée du crédit ;
  • le montant des mensualités ;
  • les frais en cas de remboursement anticipé, etc.

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir des tarifs plus attractifs ou des avantages supplémentaires de l’assureur qui a retenu votre attention en vous appuyant sur les offres d’autres enseignes ! Le simulateur vous aide ainsi également à négocier votre offre de crédit auto fonctionnaire.

Étape n°3 : la constitution du dossier

Une fois l’offre de crédit auto fonctionnaire la plus avantageuse en termes de rapport qualité/prix sélectionnée, il ne vous reste plus qu’à fournir à la compagnie d’assurance les pièces exigées pour la réalisation du dossier. Plusieurs documents justificatifs peuvent vous être demandés, tels que :

  • une copie de votre pièce d’identité en cours de validité ;
  • un justificatif de domicile datant de moins de six mois ;
  • une copie de votre contrat de travail ;
  • vos trois derniers bulletins de salaire ;
  • votre dernier avis d’imposition ;
  • votre relevé d’identité bancaire (RIB).

Étape n°4 : la contractualisation du crédit auto fonctionnaire

L’établissement sélectionné va étudier les pièces justificatives de votre dossier. En fonction de vos revenus, de votre situation professionnelle et personnelle et de vos capacités de remboursement, une offre de crédit auto fonctionnaire vous sera adressée ou non.

Dès lors que l’offre vous est adressée, prenez le temps de l’étudier avant de la signer. Vous disposez d’un délai de rétractation pour vous protéger, ainsi que, rappelons-le, d’une protection supplémentaire grâce au fait que le crédit auto et l’achat du véhicule sont liés. Si l’une des opérations est annulée, vous êtes automatiquement désengagé de l’autre.

Après signature de l’offre et la fin du délai de rétractation, les fonds demandés pourront être débloqués et versés sur votre compte bancaire pour vous permettre d’effectuer votre achat de véhicule.

 
 

Comparateur Crédit Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 6zyQK5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires