Vous êtes ici : Le guide de la Fonction Publique > Finance > Crédit immobilier fonctionnaire : conseils et simulation

Crédit immobilier fonctionnaire : conseils et simulation

Crédit immobilier fonctionnaire : conseils et simulation

Tous les fonctionnaires ne le savent pas, mais ils ont pourtant la possibilité de bénéficier des avantages d’un crédit immobilier dédié.

En effet, grâce à leur statut rassurant et sécurisant, les établissements financiers mettent à leur disposition des prêts immobiliers fonctionnaire assortis de nombreux avantages en matière de tarifs, de garanties, d’accessibilité et autres points. Découvrez nos conseils en la matière et notre outil de simulation pour mieux prendre la mesure des avantages dont vous pouvez profiter.

Crédit immobilier fonctionnaire : de quoi parle-t-on ?

Les fonctionnaires ou agents de la fonction publique bénéficient d’un statut professionnel rassurant pour les banques, raison pour laquelle les établissements financiers n’hésitent pas à leur proposer des formules de prêts et des produits financiers dédiés. En effet, les fonctionnaires sont nommés à vie à leur poste, ce qui a pour conséquence de limiter le risque de perte d’emploi, à la différence des salariés du privé. En outre, les fonctionnaires gagnent des échelons au fil de leur carrière, ce qui leur garantit un salaire en progression constante. En conséquence, les banques sont favorables et arrangeantes avec ces profils sécurisants et attractifs.

Les fonctionnaires peuvent ainsi prétendre à une formule de prêt immobilier nettement plus attractive. Ils bénéficient en effet de certains avantages grâce à leur statut, ce qui leur permet de souscrire plus aisément un crédit immobilier pour financer l’acquisition d’un appartement ou d’une maison.

Quels sont les atouts d’un crédit immobilier fonctionnaire ?

Nous l’avons dit, le statut de fonctionnaire est apprécié des banques, car il s’avère bien plus rassurant en raison de ses avantages. Souscrire un crédit immobilier fonctionnaire présente ainsi certains atouts pour ces professionnels.

  • Une réponse favorable: le dossier de demande d’un prêt immobilier fonctionnaire est accepté dans la grande majorité des cas dans la mesure où le statut du fonctionnaire lui garantit une stabilité d’emploi et un salaire en constante évolution tout au long de sa carrière professionnelle. Les banques sont rassurées et ont donc peu de raisons de refuser un tel emprunt.
  • Des taux préférentiels: un fonctionnaire peut bénéficier d’un taux d’emprunt préférentiel pour mener à bien son projet immobilier. En effet, un crédit immobilier fonctionnaire est généralement assorti de taux d’intérêt plus faibles et de frais annexes plus allégés (les frais de gestion de dossiers sont limités, voire annulés).
  • Des garanties et assurances à petits prix: les assurances emprunteur et les garanties complémentaires qui accompagnent le prêt immobilier fonctionnaire sont généralement proposées à des tarifs nettement plus avantageux que dans le cadre des crédits immobiliers classiques.
  • Une caution avantageuse: bien des banques exigent des garanties pour pallier un éventuel défaut de paiement. Or, il faut savoir que certaines mutuelles de la fonction publique se portent caution pour l’emprunteur fonctionnaire gratuitement ou à un tarif avantageux dans le souci d’éviter à celui-ci de recourir à l’hypothèque.

Prêt immobilier fonctionnaire : quelles conditions d’accès ?

Le fait d’être agent de la fonction publique ne suffit pas toujours pour obtenir une réponse favorable à une demande de crédit immobilier fonctionnaire. En effet, la banque se penchera tout de même sur le dossier déposé afin d’étudier certains points cruciaux quant au profil et à la situation personnelle du futur emprunteur.

  • Le taux d’endettement: que le candidat à l’emprunt soit fonctionnaire ou non, la banque étudie systématiquement le taux d’endettement. Il se calcule en tenant compte de l’ensemble des charges fixes de l’emprunteur et en divisant ce montant par les revenus perçus. Le total est ensuite multiplié par 100. Or, il faut savoir que les banques n’accordent un prêt que pour un taux d’endettement maximal de 35 %. Au-delà, la demande est généralement refusée.
  • Le reste à vivre: la banque tient également compte de ce montant, qui correspond à ce qu’il reste à l’emprunteur en fin de mois pour vivre une fois que le montant de ses charges fixes et des mensualités de l’emprunt à rembourser a été déduit de ses revenus.
  • L’apport personnel: même s’il n’est plus systématiquement exigé, bien des établissements financiers continuent de demander au futur emprunteur un apport financier personnel qui représente au minimum 10 % de la somme empruntée, idéalement 20 %. Par ailleurs, il faut savoir que plus le montant de cet apport est important, plus le fonctionnaire pourra négocier des avantages à la hausse et un taux d’intérêt à la baisse.

Vous l’aurez probablement constaté, ces points étudiés par la banque sont les mêmes que ceux qui sont examinés lorsqu’une demande de prêt émane d’un salarié du privé. Il est donc important pour le fonctionnaire de pouvoir témoigner d’une situation financière stable et bien gérée, sans découvert ni dépassement. Mieux les comptes du ménage seront gérés, plus grandes seront les chances d’obtenir un emprunt immobilier pour fonctionnaire.

Quelles garanties pour un crédit immobilier fonctionnaire ?

Le crédit immobilier fonctionnaire est assorti de garanties, qui sont les mêmes que pour un crédit classique, mais qui présentent certains avantages supplémentaires en raison du statut plus attractif des agents de la fonction publique.

L’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est obligatoire et exigée par les banques, car elle leur permet de se protéger tout en protégeant l’emprunteur si celui-ci se trouve dans une situation ne lui permettant plus de rembourser les mensualités dues à la suite d’un aléa de la vie.

L’assurance emprunteur couvre en effet certains accidents de la vie, tels que :

  • le décès de l’emprunteur ou du co-emprunteur (garantie décès) ;
  • la perte totale et irréversible de l’autonomie de l’emprunteur ou du co-emprunteur (garantie PTIA);
  • l’incapacité temporaire de travail de l’emprunteur ou du co-emprunteur (garantie ITT) ;
  • l’invalidité temporaire ou permanente de l’emprunteur ou du co-emprunteur (garantie IPT et IPP) ;
  • l’assurance de perte d’emploi du co-emprunteur non fonctionnaire (assurance perte d’emploi).

Si cette assurance emprunteur recouvre les mêmes risques que celle d’un crédit immobilier classique, les tarifs proposés dans le cadre d’un crédit immobilier fonctionnaire sont nettement plus avantageux.

La caution de prêt immobilier

Les établissements de crédit exigent des garanties, comme nous l’avons indiqué précédemment. Or, la caution de prêt immobilier est une solution de plus en plus attractive dans la mesure où elle s’avère moins onéreuse pour l’emprunteur que de souscrire une hypothèque.

Si l’emprunteur fonctionnaire ne peut plus rembourser ses échéances, les organismes qui se portent caution pour lui pourront avancer les sommes dues à sa place.

Or, pour les fonctionnaires, il est possible de solliciter un cautionnement CASDEN (banque coopérative de la fonction publique française), BFM (Banque française mutualiste) ou MNH (Mutuelle nationale des hospitaliers). Ces structures offrent des tarifs et des conditions nettement plus avantageuses que dans le cadre de crédits classiques aux fonctionnaires souscrivant un crédit immobilier fonctionnaire. En effet, le taux est faible (de l’ordre de 0,4 % à 0,5 % du montant de la somme empruntée en moyenne), sans compter qu’un remboursement partiel des fonds versés est possible si la garantie n’est pas utilisée !

Crédit immobilier fonctionnaire : simulation

En tant que fonctionnaire, vous pouvez tout à fait souscrire ce type de crédit immobilier dédié à votre statut professionnel. Vous pourrez ainsi bénéficier des nombreux avantages qui accompagnent ces offres de prêt pour financer l’acquisition de votre résidence principale ou secondaire, ou encore d’un investissement locatif ou de vos travaux de rénovation.

Pour obtenir satisfaction, vous pouvez vous tourner vers des établissements financiers spécifiques tels que la Banque française mutualiste (BFM) ou encore le Crédit social des fonctionnaires (CSF). Ils pourront vous proposer des solutions de prêt particulièrement avantageuses grâce à votre statut professionnel.

N’hésitez pas non plus à solliciter les services d’un courtier en crédit immobilier afin d’élargir votre champ de possibilités. Ce professionnel expert pourra s’appuyer sur son réseau pour vous dénicher le contrat de prêt immobilier fonctionnaire idéal et pour en négocier les termes à votre avantage.

Dans l’immédiat, vous pouvez tout à fait découvrir les atouts qu’un crédit immobilier fonctionnaire peut vous offrir en effectuant une simulation en ligne. Grâce à notre outil gratuit et sans engagement, vous pouvez étudier les meilleures offres du marché depuis votre smartphone, votre ordinateur ou votre tablette en quelques instants.

Il vous suffit de remplir notre bref questionnaire qui permettra à l’outil de mieux cibler votre besoin afin de vous proposer des solutions de prêt immobilier pour fonctionnaire qui correspondent à vos attentes. Vous n’aurez plus qu’à les étudier et à les comparer pour dénicher le meilleur contrat.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : peXuw3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires